1 juin 2021

Enquête sur le harcèlement en agence de publicité, “L’État des Lionnes”

Le 15 avril 2021, l’Association des Agences-Conseils en Communication (AACC), l’association Les Lionnes, en collaboration avec OpinionWay, ont publié une enquête auprès de 3002 répondant.es pour mesurer les faits de harcèlement et d’agression en agence. L’idée de cette consultation, nommée “L’État des Lionnes”, est de mettre en place des mesures adaptées pour lutter contre toutes formes de harcèlement.

Enquête sur le harcèlement en agences de publicité, l'Etat des Lionnes

Des résultats encourageants, mais qui laissent encore place aux progrès.

Pendant un mois, hommes et femmes travaillant ou ayant travaillé·es dans les trois dernières années en agence de publicité et de communication, ont volontairement répondu à cette enquête. Au total, 9 729 personnes se sont connectées à la consultation. 6 395 personnes correspondaient à la cible de l’enquête, parmi lesquelles, plus de 3 000 personnes ont complété le questionnaire dans son intégralité. 

La collaboration de deux acteurs majeurs

Logo de l'AACC

L’Association des Agences-Conseils en Communication est un syndicat professionnel créé en 1 972 qui regroupe près de 200 entreprises (soit 12 000 salariés). L’AACC a pour but de défendre et promouvoir les métiers de la communication auprès de l’ensemble de leurs parties prenantes : médias, annonceurs, pouvoirs publics, organismes professionnels, associations de consommateurs. Elle établit également des règles de bonne conduite pour le marché de la publicité. Les travaux de l’association sont organisés autour de 4 axes stratégiques de la profession : influence, gouvernance, créativité-innovation et RSE. En 2007, l’association a publié avec l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), un ouvrage chargé de sensibiliser à l’éco-communication

Logo de l'Association les Lionnes Club

Créée en 2019 après le phénomène viral #Metoo, Les Lionnes sont la première association à promouvoir, défendre et protéger les droits des femmes dans le secteur de la publicité et de la communication. Connue pour sa prise de parole sans filtre, l’association s’est créée une réputation à travers divers coups de communication comme l’opération de collage nocturne sur les murs des agences parisiennes. Les Lionnes mènent aussi leur combat sur le web à travers leur podcast “RUGIR”, par exemple. L’association intervient également dans les écoles pour des opérations d’information et de sensibilisation.

C’est à la suite du mouvement #Metoo dans la publicité et de l’accumulation de faits d’agressions et de harcèlement en milieu publicitaire que l’AACC et Les Lionnes se mobilisent et s’unissent pour convenir d’une stratégie de lutte. Quelques années plus tard, l’État des Lionnes né de cette union. Premier d’une série de projets dédiés à la transformation durable des agences, cette consultation a pour but de mettre en lumière les inégalités qui subsistent encore aujourd’hui dans les agences de publicité et de communication. Libérer la parole, dresser un état des lieux et trouver des solutions concrètes : sont les trois critères importants pour cette enquête.

Une évolution positive

Les premiers retours de l’enquête semblent prometteurs. Dans l’ensemble, les chiffres indiquent une évolution positive dans la prise de conscience de l’importance du salarié·e et des enjeux de la qualité de vie au travail. En effet, plus de la moitié des interrogé·es (53 %) considèrent le climat de leur agence comme étant serein, tandis que 39 % le considèrent comme neutre. Concernant le sujet de la parité et de l’égalité, 74 % des répondant·es estiment qu’il est important, voire prioritaire pour leur agence. Or, pour beaucoup de collaborateur·rices, l’objectif d’égalité salariale n’est pas encore atteint. 44 % des répondant·es ne savent pas s’il y a égalité ou non des salaires dans leur agence. Cette idée est soutenue par 52 % des répondant·es qui pensent que les hommes sont favorisés au sein des agences, d’une manière ou d’une autre.

Statistiques sur la parité et l'égalité en agence de publicité

Concernant les cas de harcèlement, 60 % des répondant·es attestent avoir déjà été témoin d’au moins un fait de harcèlement ou d’agression lors de leur carrière en agence. Sur ces 60 %, 47 % avouent ne pas en avoir signalé les comportements abusifs par peur de répercussions sur la victime. Ces chiffres sont significatifs et indiquent la nécessité de mettre en place un dispositif pour libérer la parole au sein des agences. Vous pourrez retrouver, dans un premier temps, des conseils pour témoigner dans le milieu professionnel en lisant l’article “Que faire si je suis témoin de harcèlement au travail ?”. Qui dit témoin, sous-entend victime. C’est presque 1 personne sur 2 qui déclarent avoir été victime de fait de harcèlement, au moins une fois au cours de leur carrière. Ces faits de harcèlement regroupent principalement, des cas de harcèlement moral (38 %), mais aussi des cas de harcèlement sexuel d’ambiance (24 %) ou de harcèlement sexuel (9 %).

Statistiques sur personnes témoins et victimes de harcèlement en agence publicitaire
Statistiques sur les témoins et victimes de harcèlement sexuel et moral

Des dispositifs et outils de signalement semblent se développer graduellement dans plusieurs agences. Malgré des systèmes de lanceur d’alerte présents dans ces structures qui permettent de dénoncer tout comportement à risques, mais aussi, d’informer et de sensibiliser les salarié·es, 1 personne sur 2 seulement (témoins ou victimes) a osé signaler les faits de harcèlement. Un tiers des interrogé·es indique que leur agence n’a pas organisé de “plan de lutte contre le harcèlement”, une réponse qui se montre partielle et insatisfaisante dans le cadre des agissements vus et subis.

Statistiques sur les signalements des faits de harcèlement

En résumé

Ces statistiques démontrent une évolution certaine, mais qui reste encore très/trop lente. À travers ces chiffres, on comprend à quel point la prise de conscience est essentielle pour accepter et mettre en place une solution de lutte efficace et durable.

Retrouver l’enquête complète de “l’État des Lionnes” ici.

Des solutions pour lutter contre le harcèlement en agence de publicité

Liam Donne

Co-fondateur de Cuidam

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

Lisez également

nos derniers articles !

Pin It on Pinterest