loader image
30 janvier 2022

Les métiers du futur : que ferez-vous en 2050 ?

Quel métier feriez-vous dans 10, 20 ans ? Cette question nous est tous passée par la tête un jour. Elle est d’autant plus légitime lorsque l’on sait que selon une étude publiée par Dell et l’Institut pour le futur, 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore. Alors, allons à la rencontre de 9 “métiers du futur”, classés selon 3 grandes catégories : l’écologie, les sciences/ la technologie et la société.

ville du futur

Selon l’ONU, d’ici à 2050, près de 70 % de la population mondiale vivra en ville. Contre 55 % aujourd’hui. Les modes de productions devront alors s’adapter à cette évolution. L’agriculture en fait partie. L’agriculture urbaine se développe depuis quelques années autour de projets tels que les jardins partagés. Elle tend aujourd’hui à se professionnaliser, comme le montre en France, la start-up Agricool, basée dans le secteur parisien. Elle est cependant loin d’être la seule à proposer ce genre de produits urbains. Installée dans les zones périurbaines ou directement dans le centre, l’agriculture urbaine nécessite seulement un garage, un bout de toit ou encore un balcon. Cette pratique permet aux citadins de se procurer des produits frais, locaux même en plein centre ville.

agriculteurs du futur
Crédits : Jose L Vilcher/Shutterstock

Ethical Sourcing Officer

En français, le ESO est un acheteur “responsable”. C’est-à-dire qu’il est chargé de négocier les contrats d’achat de l’entreprise pour laquelle il travaille. Les achats qu’il va faire devront alors être “éthiques” et respecter certains critères établis par son employeur. Il doit alors faire attention à la provenance, l’impact environnemental et social des produits qu’il achète, ainsi que ses vertus économiques. L’objectif du ESO est d’ancrer les habitudes de son entreprise dans un mode de consommation plus responsable. Bien que pas très futuriste, ce métier aura une place importante dans les entreprises de demain.

acheter éthique
Crédits : Shutterstock

Architecte environnemental 

Fini les bâtiments qui au bout de quelques décennies deviennent des gouffres énergétiques. Avec l’arrivée d’architectes spécialisés dans le respect de l’environnement, les constructions aussi auront le droit d’être écolo. En plus de créer de nouveaux bâtiments, ces architectes doivent également rénover les bâtisses déjà existantes et les faire correspondre aux nouvelles exigences environnementales. Afin d’y répondre, il devra faire attention aux matériaux et aux techniques qu’il utilise (recyclable, durable, local…)

architecture du futur

Neuro manager 

Depuis quelques années, le mal-être commence à être pris en compte dans certains domaines de la société. Dont la sphère professionnelle. Avec le développement de nos connaissances sur les maladies mentales, et le fonctionnement du cerveau, de nouvelles techniques de management vont se mettre en place. Comme par exemple le neuro-management. Son objectif est alors d’« Adapter le monde du travail au fonctionnement cérébral plutôt que l’inverse».

neuro manager

Robot monitor 

Tout le monde a en tête un scénario catastrophe impliquant des robots tueurs et des humains. Pour éviter que ce scénario ne se transforme en prophétie, un nouveau corps de métier devrait se développer : les Robot Monitor. Ainsi, les Robots Monitor seraient en charge de la maintenance des robots en activité, de les mettre à jour, ou encore de les paramétrer. En d’autres termes, ils auront la lourde tâche d’assurer la bonne cohabitation entre humains et robots. 

homme et robot

Rudologue

Le 7ème continent, ça vous parle ? Ce géant de plastique trois fois grand comme la France, n’est malheureusement pas voué à disparaître. Le rôle du Rudologue dans notre société de consommation est d’étudier l’impact de nos déchets sur la nature. En fonction de ses analyses, il propose des solutions pour éviter l’augmentation des déchets. Ces propositions peuvent se faire en amont (afin de réduire la production par exemple), ou au niveau du traitement (recyclage…). C’est un acteur phare du développement durable.

homme et robot
Crédits : Cheryl Ravelo/Reuters

Planificateur de fin de vie

La mort a toujours été un secteur rentable. Avec le vieillissement de la population, ces métiers vont se multiplier. Le métier abordé aujourd’hui est celui de planificateur de fin de vie. Arrivés à un certain âge, les personnes feront appel à eux pour les aider jusqu’à leur mort. Ils pourront notamment les aider à “ranger” leur vie afin de les laisser partir l’esprit tranquille. Un peu cynique pour certains, cet emploi a de beaux jours devant lui.

planificateur de fin de vie

Thérapeute en désintoxication digitale

Les écrans nous entourent constamment. Si les plus vieux d’entre nous n’ont pas grandi avec ces écrans, les nouvelles générations sont bercées depuis leur plus jeune âge par ces technologies. Difficile de ne pas devenir dépendant de ces dernières. C’est pour cela que des thérapeutes spécialisés dans ce genre d’addictions seront mobilisés. Arriver à se détacher des écrans pourrait devenir un véritable enjeu de demain.

desintoxication digitale

Comme nous le montrent ces différents métiers, les esprits vont, dans les décennies qui arrivent, se tourner vers 3 grands axes principaux : l’écologie, la technologie et la société. Ainsi, les carrières qui en seront issues iront dans ce sens. Et vous, quel métier du futur vous tente le plus ?

Lola Bergounioux

Rédactrice web

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

Lisez également

nos derniers articles !

Pin It on Pinterest